Attaque armée à Lambanyi : victime et bandits se livrent à une bataille farouche

187

Une attaque à main armée est survenue dans la nuit de vendredi à samedi, 10 mars 2018, à Lambanyi dans la commune de Ratoma. Deux hommes munis d’armes blanches ont attaqué le domicile de Moussa Guilavogui, employé de l’ambassade d’Angola en Guinée. Ils ont blessé la victime et ont emporté de l’argent et des biens, a constaté un reporter de Guineematin.com qui s’est rendu sur les lieux.

Selon Moussa Guilavogui, c’est aux environs de 4 heures du matin, ce samedi, que deux personnes armées de couteaux et de ciseaux sont venues chez lui, dans le but selon lui de lui ôter la vie. « Y a des individus qui étaient venus chez moi dans les environs de 4h du matin, j’étais couché dans la chambre, mais j’ai entendu le bruit, je suis sorti pour faire le constat et j’ai trouvé que ma fenêtre était ouverte. J’ai fait sortir ma tête et j’ai dit c’est vous ça ? Je vous ai reconnus. Ils ont dit alors cette fois-ci on va te tuer, j’ai vu avec eux des couteaux, des armes blanches, ils sont venus vers moi, après j’ai cherché à m’échapper, je suis rentré dans la chambre. Ils ont tout fait, ils sont entrés dans la chambre, pendant ce temps on communiquait. Ils ont dit qu’ils vont tout prendre, j’ai dit OK prenez tout, ils m’ont répondu après ça qu’ils vont me tuer. Quand ils ont fini de prendre tous les biens, ils sont entrés dans la chambre et on a commencé à se battre dans la chambre jusqu’au dehors, ils m’ont maîtrisé avec leurs armes blanches. Après je me suis retiré du combat comme je n’étais pas armé, maintenant pour sauver mon âme je suis entré dans la douche. Enfin, ils se sont échappés », a témoigné la victime.

Avant de s’échapper, les assaillants ont pris des biens matériels et une somme d’argent, ajoute Moussa Guilavogui qui soupçonne son gardien d’être derrière cette attaque : « Moi je soupçonne le gardien, parce que ce n’est pas la première fois qu’on m’attaque ici, et à chaque fois que je suis victime d’une attaque, ça trouve qu’il n’est pas là. En plus, il a beaucoup changé de comportement envers ma personne. En ce qui consterne les biens emportés, ils ont pris mon écran plat, 2 millions 600 mille francs et plusieurs autres objets », a-t-il dit.

A noter que selon Moussa Guilavogui, c’est la troisième fois qu’il est victime d’attaque de ce genre à son domicile. Cette fois, il a failli y laisser la vie, et s’en sort avec des blessures à la tête, au niveau des bras et un des genoux.

Ramatoulaye Diallo pour Guineematin.com

 

Source : guineematin.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here