Conakry : 2 ans de prison requis contre un présumé escroc pour plus de 400 millions

34

De nos jours, les faits d’escroquerie sont devenus monnaie-courante, surtout en ce qui concerne les questions domaniales. Madame Battouly Diallo et Mamadou Cellou Diallo l’ont appris à leurs dépens. Les deux compagnons d’infortune estiment avoir été escroqués par Ibrahima Kindi Diallo sur un montant de plus de 400 millions de francs guinéens. L’affaire était inscrite au rôle du tribunal de première instance de Dixinn hier, vendredi 12 janvier 2018, a constaté sur place Guineematin.com, à travers un de ses reporters. 

Expliquant les faits à la barre du tribunal, madame Batouly dit avoir remis la somme de 80 millions de francs guinéens à Mamadou Kindi pour l’achat d’une parcelle à Sonfonia. « Il m’a vendu une parcelle qui se trouve à Sonfonia à 80 millions de francs guinéens. On a établi tous les papiers. Il a signé et moi aussi j’ai signé. Mais, quand je suis allé effectuer les travaux, quelqu’un d’autre est venu dire que la parcelle en question lui appartenait. Aussitôt, j’ai informé Ibrahima Kindi. Il m’a montré une autre parcelle. Là aussi, dès que je suis allé, j’ai trouvé que quelqu’un est en train de soulever le mur. A partir de là, j’ai compris qu’il est en train de m’escroquer. Maintenant je ne veux plus de parcelle, je demande mon argent » a expliqué la bonne femme.

Ensuite, c’est fut autour du second plaignant de s’expliquer devant le tribunal. « Moi, c’est le nommé Ousmane Diallo qui m’a mis en rapport avec Ibrahima Kindi. Il m’a fait croire que Kindi est un pétrolier associé à la station Shell de Sonfonia. Ousmane Diallo étant son complice, ils m’ont convaincu à faire ensemble les activités commerciales. C’est ainsi qu’il a réussi à retirer avec moi de façon séquentielle un montant de 392 millions de francs guinéens », a raconté Cellou Diallo.

Le conseil de Cellou Diallo, maitre Moussa Diallo, a fait observer au tribunal que Cellou n’a jamais connu les termes de leurs activités commerciales car, dit-t-il, « Cellou était en face d’une illusion totale entretenue par Ibrahima Kindi ».
Quant au prévenu, il a reconnu les faits et a promis de payer. L’avocat reproche à Kindi d’avoir usé sa qualité « d’achat et de vente » de pétrole pour persuader Mamadou Cellou Diallo. Pourtant, insiste-t-il, « cette entreprise dont il dit être membre n’existe pas. Alors, les comportements de Kindi ont causé d’énormes préjudices à Cellou qui n’est qu’un débrouillard au marché de Madina. C’est pourquoi, nous réclamons à titre principal, les 392 millions de francs guinéens et 200 millions de dommages et intérêts », a-t-il lancé.

Dan ses réquisitions, le procureur Mohamed Samoura a demandé de les « retenir dans les liens de la culpabilité en le condamnant à un an d’emprisonnement et 500 mille francs guinéens, tout en tenant compte des réclamations des parties civiles ».

Le dossier a été renvoyé au 24 Janvier 2018 pour la délibération.

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 654 416 922/664 413 227

 

Source : guineematin.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here