Corruption : Des artistes s’impliquent dans la lutte contre la mauvaise gouvernance

47

 

L’art peut-il aider dans la promotion de la transparence et de la lutte contre la mauvaise gouvernance ? « Oui », dira la compagnie théâtrale La Muse qui depuis un certain temps, œuvre pour l’instauration d’une pratique démocratique meilleure. Ce, à travers des ateliers d’imprégnation des artistes aux questions de gouvernance et de justice sociale, a-t-on constaté.

Ce samedi 10 février 2018, La Muse a procédé à la présentation des œuvres produites au cours de ces ateliers, avec les étudiants de l’Institut Supérieur des Arts de Guinée (ISAG). C’est la maison des écrivains de Guinée sise à Taouyah qui a servi de cadre. Devant de simples citoyens, passants ou résidants de la localité, ces artistes ont fait passer des messages de bonne gouvernance, à travers une pièce de théâtre, un film court métrage de 15 minutes, une exposition de tableaux ainsi que des interprétations musicales.

Pour Mohamed Camara, citoyen résidant à Taouyah, c’est une belle initiative. « C’est bien de venir auprès des populations à la base pour leur montrer à travers l’art, comment ils peuvent développer leur pays. Le film nous dit que nous devons être intègres et éviter le favoritisme ; la pièce de théâtre nous apprend à avoir confiance en la justice qui, à son tour doit être irréprochable et les tableaux et les musiques chantées nous en disent long sur la responsabilité des citoyens et autorités… Je retiens que chaque citoyen doit œuvrer pour une bonne gouvernance pour faire avancer le pays », dit-il.

Pour Mamadou Diallo, chef de programme à la Fondation OSIWA, « l’art est un langage que tout le monde comprend. Lorsque vous faites une pièce de théâtre, le message passe facilement au lieu d’utiliser les termes scientifiques et économiques pour définir la corruption, la mauvaise gouvernance ou encore la transparence. »

A souligner que d’autres activités de présentation de ces créations artistiques sont prévues prochainement ainsi que la formation sur l’utilisation de la créativité pour l’engagement citoyen. Avec l’appui de la Fondation OSIWA, le projet ‘’L’Art gouverne’’ entend faire contribuer les artistes à travers leurs œuvres dans la promotion de la bonne gouvernance en République de Guinée.

 

Source : guineenews.org

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here