Fête de l’an 59 de l’indépendance de la Guinée à Kankan : Réactions des populations

59

A quelques heures du démarrage des festivités marquant l’an 59 de notre indépendance à Kankan, les citoyens se disent très ravis des infrastructures réalisées dans leur localité. Lisez plutôt leurs réactions !

Paunome Apollinaire, étudiant en première année, Faculté des Sciences Economiques et Gestion, département Administration des Affaires : « Je vois un changement total du visage de la ville de Kankan. Elle est assez animée et la circulation est devenue très danse. Je suis très content de l’inauguration des nouveaux bâtiments. Je remercie le chef de l’Etat, Alpha Condé de continuer à bien travailler à l’intérieur du pays. »

Oumar Fanta Konaté, étudiant en Gestion des Ressources Humaines (GRH) : « La ville Kankan est en mouvement malgré que la fête se passe en différé. Je suis très content que la fête de l’indépendance se déroule dans une localité où j’étudie. Je suis très heureux de voir tout ce beau monde qui est venu pour célébrer la fête d’indépendance à Kankan. »

Sâa Mansa Kamano, étudiant à Kankan : « Je suis très ravi des mouvements que je vois à Kankan. Par contre, je me demande pourquoi on parle de la fête de l’indépendance alors que la Guinée n’a jamais fêté son indépendance dans un mois de janvier. La Guinée a accédé à son indépendance le 2 octobre 1958. Selon moi, ce n’est pas la fête anniversaire de notre indépendance mais plutôt, la fête inaugurale des infrastructures réalisées à Kankan. »

Ousmane Kaba mécanicien : « Cette fête a été plusieurs fois annoncée à Kankan. Qu’elle se tienne cette fois-ci, nous ne pouvons que nous enréjouir. Nous sommes très contents parce que le visage de Kankan a complètement changé. A voir aussi les différentes personnalités dans notre ville, cela nous réconforte à plus d’un titre. Nous prions le Tout Puissant Allah que tout se passe bien et que tout le monde rentre chez lui dans les meilleures conditions. »

Sidiki Camara, agriculteur : « Si le leader qu’on a soutenu toujours est arrivé au pouvoir, nous ne pouvons que nous réjouir de ses réalisations. J’ai fait deux jours en prison à cause d’Alpha Condé parce que tout simplement, j’ai encadré sa photo à l’époque. Je prie Dieu qu’il lui protège tout en lui accordant une santé de fer afin qu’il fasse beaucoup pour la Guinée et les Guinéens. »

Bangaly Traoré, mécanicien : « Nous sommes heureux des infrastructures réalisées par le chef de l’Etat Alpha Condé à Kankan. Nous voulons aussi attirer son intention sur le manque d’emploi qui frappe la jeunesse de Kankan. Nous n’avons pas d’entreprises ici qui peuvent engager les jeunes. La ville de Kankan souffre d’un manque criard d’eau. Au quartier Bordeaux, il n’y a pas d’eau. Nous l’aimons bien, mais nous voulons qu’il travaille aussi pour la Haute-Guinée. Il nous avait promis qu’il va construire un aéroport international ici. Jusqu’à président, nous n’avons pas vu de traces. »

Saran Doumbouya vendeuse : « Nous sommes très heureux de cette fête d’indépendance. La ville est devenue très propre et beaucoup de personnalités ont effectué le déplacement sur Kankan. Nous sommes très contents que le président de la République arrive chez nous. »

N’Faly Traoré, syndicat des transporteurs de Kankan : « Depuis 1958 à nos jours, beaucoup de choses se sont passées en Guinée. Ce qu’Alpha Condé a fait, personne ne l’a fait. Même s’il se limitait seulement à la suppression de l’impôt de capitation, c’est une grande chose. Nous sommes très ravis de la tenue de cette fête anniversaire dans notre ville, Kankan qui a présenté un nouveau visage. Nous invitons le chef de l’Etat Alpha Condé à continuer ses œuvres. Je l’invite également à appliquer la loi dans toute sa rigueur. Qu’il sanctionne tout citoyen qui bravera la loi sinon, ce serait  lui le responsable. »

Moussa Camara étudiant à Kankan : « L’initiative de la fête tournante de l’indépendance de la Guinée est un grand atout pour les populations. Partout où la fête d’indépendance a été célébrée, toutes ces villes ont complètement changé de visage. Regardez bien la ville de Kankan d’aujourd’hui, c’est très attirant. J’ai vu Boké, Mamou et N’zérékoré, la fête tournante a complètement changé l’image de ces localités mais aussi, les villes environnantes. »

Alamako Condé, commerçante : « Alpha Condé a bien travaillé, je ne suis pas aussi trop vielle, j’ai vu les réalisations du régime du Général Lansana Conté, j’ai vécu aussi la période du capitaine Moussa Dadis Camara et du général Sékouba Konaté. Ce qu’Alpha Condé a fait, personne d’entre eux ne l’a fait. Je veux qu’il pense maintenant à la route Kankan-Kissidougou qui est aujourd’hui un véritable calvaire. »

Depuis Kankan, Sékou Sanoh envoyé spécial de Guinéenews©

 

Source : guineenews.org

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here