Incendie meurtrier à la Minière: Sidya Touré au chevet des victimes

191

« Il faut qu’on investisse dans le secteur de la protection civile»

Le Haut Représentant du chef de l’Etat et président de l’Union des Forces Républicaines (UFR), Sidya Touré s’est rendu sur les lieux de l’incendie en cours au quartier Minière ce mercredi 10 décembre, a-t-on constaté sur place.

Une visite qui n’a duré que quelques minutes. Histoire d’exprimer son soutien et sa compassion aux victimes du sinistre qui  a déjà un mort, 3 disparus, 16 blessés et d’importants dégâts matériels.

Dans son intervention, Sidya Touré a tout d’abord regretté ce drame avant de promettre de porter le débat sur la situation des sapeurs-pompiers à l’Assemblée Nationale. Voici l’intégralité de ses propos.

«Je suis venu m’enquérir de la situation sur place.  On est voisin pratiquement. Quand vous apprenez quelque chose comme de ce désastre et ne pas venir témoigner de sa solidarité à l’endroit des victimes. Voyez sur place ce sinistre,  il nous interpelle tous. Je crois que nous avons des besoins dans le secteur des sapeurs-pompiers. Parce que nous avons une ville où beaucoup de problèmes surgissent pour des tas de raisons dont entre autres, des branchements clandestins, des feux provoqués par des bougies. Je pense que c’est une situation que nous devons regarder de près. Je suis donc venu soutenir non seulement les victimes de l’incendie, mais aussi les sapeurs-pompiers qui se battent pour éteindre le feu et les gens de LAGUIPRES qui sont venus ici de manière bénévole et qui ont malheureusement perdu un des leurs. Heureusement, il n’y a pas eu de décès au niveau de la famille. Mais quand on perd un bien aussi important, c’est un désastre », a déclaré Sidya Touré avant de promettre d’être le porte-parole de la sécurité civile à l’Assemblée Nationale afin qu’elle puisse  bénéficier davantage d’équipements de travail.

«…Je donnerai au groupe parlementaire que nous représentons à l’Assemblée pour que ces questions soient débattues réellement. Le problème des sapeurs-pompiers, leur équipement  et de la lutte contre l’incendie sont des problèmes fondamentaux sur lesquels il faut qu’on discute », a promis le président de l’UFR.

 

Source : guineenews.org

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here