Sankaran FC de Faranah: le Coach et sept de ses joueurs claquent la porte

239

Tout a commencé dans la nuit du mardi 6 mars, quand le Sankaran FC  devait se rendre à Conakry pour le match contre l’AS Batè comptant pour la 16ème journée du championnat national de ligue2 professionnelle. A quelques minutes du départ, et contre toute attente, une bagarre  éclata entre un groupe de dirigeants et l’entraineur Kikala Oularé. C’est suite à cette partie de pugilat que l’entraineur et sept de ses joueurs ont démissionné. Que s’est-il passé pour en arriver là ?

Interrogé, l’entraineur de Sankaran FC, Kikala Oularé explique : « hier, le président du nouveau collectif des anciens sportifs en charge de gérer le club, est venu s’impliquer dans un dossier qui ne le concerne guère, c’est-à-dire  communiquer la liste des 18 joueurs devant aller livrer le match contre l’AS Batè. Partant de cette situation, j’ai jugé nécessaire de rencontrer le Trésorier Mory Camara dit ‘’Zidane’’ pour l’informer que Moussa (Président du collectif des anciens sportifs) ne me laisse pas la main libre pour choisir les 18 joueurs qui doivent rallier Conakry pour livrer le match. Il a insisté que la liste va être confirmée. Je lui ai dis que ce n’est pas normal. Parce que c’est moi le technicien. Cela fait plus de trois mois je travaille avec cette équipe de Sankaran football club. Donc, je connais parfaitement les joueurs. Et ceux qui sont réguliers à l’entrainement doivent être privilégiés pour être sur la liste d’un match qu’on va opérer dans la semaine. En tant que président, il s’est impliqué de cette façon. On ne peut pas l’accepter parce que techniquement, c’est inadmissible. Un président de club communique une liste pour que l’entraineur principal accepte cela. Donc, c’est une peau de banane qu’il a jetée et moi, je ne l’ai pas accepté. Finalement, j’ai dis à mes poulains étrangers qui étaient dans l’effectif de ne pas aller. Parce que parmi ces sept étrangers, il n’y avait que deux qui étaient sur cette liste. Je leur ai dis que pour avoir le résultat, on doit aller avec les meilleurs joueurs. Ce n’est pas par affinité qu’on va prendre les gens. Il (Moussa Oularé) dit non. Pour qu’on fasse le résultat, il faut qu’il y ait 60 à 80 pour cent des jeunes de Faranah. Le match passé face à la renaissance club de Kamsar, j’ai aligné plus de huit joueurs de Faranah mais, le résultat n’était pas là. C’est l’entrainement régulier qui fait payer un joueur. Donc, ce n’est pas par affinité qu’on va faire une liste. Je l’ai dis de me laisser la tâche, il a insisté. Finalement, j’ai désisté. J’ai dis devant tout le monde que je démissionne. Par ce que lors du stage, ça été dit que l’entraineur est le seule responsable de la destinée d’une équipe. Donc, un président qui s’implique dans l’administration, c’est normal. Par contre, pour le choix des joueurs,  c’est l’entraineur seul qui est responsable.»

 Selon une source proche du club et qui a requis l’anonymat, le président du collectif des anciens sportifs en charge de gérer le club, Moussa Oularé a, à l’unanimité avec le collectif, limogé l’entraineur pour manque de résultat. Soit 7 défaites sur 9 matches. Ce qui n’a pas plu au coach. Ensuite, il fait le favoritisme dans le choix des joueurs, l’accuse-t-on du côté de l’encadrement.

Le lendemain matin du voyage, c’est-à-dire le mercredi 7 mars, les jeunes joueurs étrangers qui ont été recrutés par l’entraineur dans la capitale, sont allés réclamer leur transport à Moussa Oularé (le président du collectif des anciens sportifs) pour retourner dans leurs familles respectives après leur démission.

Il leur a dit de rencontrer le Trésorier du collectif pour le paiement. Sur le champ, ils ont exigé le paiement immédiat en bloquant la porte de sa pharmacie aux clients. C’est ainsi qu’il a fait appel au commandant de la Gendarmerie Escadron mobile N°13 qui a envoyé trois hommes en uniforme pour trouver une issue à la situation.

Suite au concours du commandant de la Gendarmerie d’Escadron, les transports des sept joueurs étrangers venus de Conakry ont été payés et le calme est revenu.

A signaler que le Sankaran football évolue en dents de scie dans la ligue 2. Ce qui n’est pas le goût du public sportif de Faranah. Le Sankaran FC a à son compteur 14 points pour 15 matches joués.

 

Source : guineenews.org

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here