TPI Mafanco : un marchand de Madina trimbalé en justice pour des centaines de millions de FG

196

De nombreux commerçants du marché de Madina disent avoir été victimes d’abus de confiance de la part d’un de leur associé, en l’occurrence Amadou Diouldé Diallo. Après avoir pris de fortes sommes d’argent des mains de ses associés, monsieur Diallo aurait disparu de la circulation pendant près d’une année avant de réapparaître. Mis aux arrêts depuis quelques temps, son procès s’est ouvert ce jeudi 26 avril 2018 au Tribunal de Première Instance de Mafanco.

Appelé à la barre par le juge Ibrahima Sory 2 Tounkara, le prévenu a expliqué comment les choses se sont passées. Selon lui, Il reçoit de l’argent des autres marchands qu’il essaye de faire fructifier, quelquefois pour un partage des bénéfices. « Finalement, j’ai donné l’argent à quelqu’un qui devait m’envoyer des produits, il a disparu avec cet argent. C’est ce qui fait que j’ai eu des problèmes avec les gens ».

Thierno Amadou Oury Diallo, un des plaignants dans ce dossier, dira que le prévenu lui a demandé une somme de 60 millions de francs guinéens qu’il n’a jamais récupéré. « La boutique de Mamadou Diouldé Diallo et la mienne sont contigües. A l’approche de la fête de fin de Ramadan de l’année dernière, il m’a dit de trouver la somme de 60 millions de francs guinéens pour m’aider à les fructifier. Moi je revends des bols et lui est dans l’alimentation. Donc, il m’a persuadé et je suis allé emprunter 60 millions de francs guinéens que je lui ai donnés. On devrait partager les intérêts. Il a acheté des produits qu’il a écoulés sans difficultés. Dans l’intervalle de deux à trois mois, il m’a donné 20 millions 500 mille francs guinéens comme profit. Depuis lors, il ne faisait que me tourner, jusqu’à ce qu’il a disparu ».

Un deuxième plaignant, du nom d’Amadou Oury Sow dit également avoir été victime d’abus de confiance de la part d’Amadou Diouldé Diallo. « Il me doit au total 190 millions 210 mille et 4 000 dollars US. Je lui donnais des montants, il fait des transactions pour me ramener les intérêts. J’ai donné à plusieurs reprises des montants variant entre 10 et 46 millions de francs guinéens. Entre-temps, je suis tombé malade. Je suis parti à Dakar pour me soigner. Depuis lors,  je n’ai reçu aucun sou », soutient-il

D’autres plaignants vont également abonder dans le même sens, accusant Amadou Diouldé Diallo d’avoir disparu avec leur argent. Mais, ne disposant pas sur place des pièces justificatives, le juge leur a proposé de revenir dans une semaine.

Le procès est renvoyé au 10 mai 2018 pour la suite des débats. Pendant ce temps, Amadou Diouldé Diallo repart à la maison centrale où il est détenu depuis le 18 avril.

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

 Tel 628 17 99 17  

 

Source : guineematin.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here