Urgent: plusieurs centaines de jeunes ouvriers en colère dans les rues de Kaloum

531

Urgent: plusieurs centaines de jeunes ouvriers en colère dans les rues de KaloumIls étaient plusieurs centaines de jeunes ouvriers d’un consortium d’entreprises à marcher à travers le centre-ville de Kaloum ce mercredi 11 octobre 2017 dans la matinée. Parti du rond-point du Port autonome de Conakry en passant par la devanture du palais Sèkhoutouréya sur l’Avenue de la République, le cortège s’est terminé au siège de la Caisse nationale de sécurité sociale, à Kouléwondy où le refus d’accès leur a été opposé pour un début. S’en est suivi un bras de fer entre les agents de la garde et les protestataires, avant que les premiers ne cèdent.

Tout au long de leur trajet, ils scandaient des propos hostiles au ministre de l’Enseignement Professionnel et au DG de la CNSS et brandissaient des pancartes sur lesquelles on pouvait lire : « Pas de cotisations sans prestations ».

Selon Alya Bangoura de l’entreprise de construction BCI, il y a  plus de 7 mois qu’il travaille et que son employeur lui fait miroiter l’idée selon laquelle il doit prendre sa caution à la Caisse nationale de sécurité sociale. Toute chose que notre interlocuteur dit n’avoir jamais perçue.

Au moment où nous mettons en ligne cette dépêche, les ouvriers étaient amassés dans la cour de la Caisse nationale de sécurité sociale et disent ne libérer les lieux sous aucun prétexte, à défaut de les envoyer tous en prison.

 

Source : guineenews.org

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here